Share

Bénin : La suppression du visa d’entrée pour les Africains désormais effective


La décision de suppression de visas d’entrée et de séjour au Bénin au profit des ressortissants non immigrants des pays africains prise par le Président Patrice Talon en août 2016 pendant une visite au Rwanda est finalement rentrée en vigueur. Adoptée par le Conseil des ministres en octobre dernier, la mesure est désormais pleinement effective. En effet, le Consulat général du Bénin à Paris a publié une note d’information datée du 10 février 2017 déclarant que les ressortissants de trente (30) pays africains* sont exemptés de visa d’entrée au Bénin pour une période n’excédant pas 90 jours.

Un exemple pour l’unité et l’intégration africaine

30 pays (voir la liste ci-dessous) de toutes les régions du continent africain sont désormais exemptés de visa pour rentrer en territoire béninois. A ces pays s’ajoutent les quatorze (14) pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à laquelle le Bénin appartient : Burkina, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo, et Cap-Vert.

Communiqué du consultat du Bénin à Paris

Ainsi, les ressortissants de quarante-quatre (44) pays africains sont libres d’entrer au Bénin et d’y séjourner pendant une période maximale de trois mois sans visa ni permis de résidence. Cette décision s’inscrit dans l’esprit de dynamiser la coopération Sud-Sud et d’accroître les échanges entre pays africains.

Faire du Bénin un hub touristique

La facilité d’entrée et de sortie du territoire béninois offerte aux ressortissants africains n’est qu’une décision parmi tant d’autres pour encourager le tourisme au Bénin. Des dispositions seront également prises concernant les modalités d’obtention de visas par les ressortissants des autres pays, notamment la délivrance de visa en ligne.

Le tourisme fait partie des secteurs stratégiques du Plan d’Action du Gouvernement (PAG). En effet, le Bénin détient l’un des patrimoines historiques les plus riches d’Afrique compte tenu du rôle qu’il a joué lors de la traite négrière au XIXe siècle.

Le gouvernement a débuté la modernisation et l’assainissement de la capitale Cotonou. Il a confié la gestion des réserves et parcs dans la région septentrionale à des sociétés privées par contrat d’affermage. Le gouvernement béninois prévoit également de lancer les projets d’élaboration des nouveaux circuits touristiques à travers le pays, la création d’une cité balnéaire, et la construction du nouvel aéroport international à Glo-Djigbé, parmi tant d’autres réformes à effectuer.

Le tourisme représente moins de 1% du PIB du Bénin, mais l’ambition du gouvernement est de faire du Bénin un hub touristique africain.

* Liste des pays africains concernés par l’exemption de visa d’entrée au Bénin : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Comores, Cameroun, République Centrafricaine, République du Congo, République Démocratique du Congo, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Guinée équatoriale, Kenya, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Seychelles, Somalie, Swaziland, Tchad, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.


Leave a Comment