Share

[Dossier 8 Mars] L’engagement de Claudine Talon auprès des jeunes et des femmes


Claudine Talon © Benin Web TV

Le 6 avril 2016, lors de la cérémonie d’investiture de Patrice Talon, le monde entier découvrait son épouse Claudine, qui a fait sensation par sa simplicité et son originalité. Robe en pagne africain, lunettes, cheveux naturels nattés sous un foulard, la première dame du Bénin marquait ainsi ses débuts dans la cour des grands. Moins d’un an après, elle s’impose à travers son engagement et ses actions en faveur des enfants et des jeunes filles.

Claudine Talon, une femme discrète

Tandis que les actions du président Talon ne cessent de lui valoir la clameur de nombreux Africains, peu de regards se tournent vers celle qui partage sa vie, et qui pourtant ne cesse d’impressionner. Moins d’un an depuis l’accession aux plus hautes fonctions de l’état par son mari, Claudine Talon compte déjà à son actif de nombreuses actions réalisées par le biais de sa fondation créée en milieu d’année dernière.

Charlotte Claudine Talon née Denagnon, est née à Porto Novo. Épouse et mère de deux enfants, elle a toujours été d’une grande discrétion. En retrait pendant la campagne présidentielle, c’est l’élection de son mari, qui va mettre les projecteurs sur elle. Dès lors, elle s’emploie pour le Bénin à travers une fondation éponyme.

Fondation Claudine Talon, le bras armé de la première dame

Le 02 mars 2017 à Cotonou, devant un parterre d’invités, notamment d’ambassadeurs accrédités au Bénin, de membres du gouvernement et de partenaires divers, a été officiellement lancée la fondation Claudine Talon. Si l’initiative date de juillet dernier, et que la fondation compte déjà quelques actions à son compteur, l’inauguration de son siège et le lancement officiel de ses activités lui octroient désormais plus de crédit et élargissent son champ d’action et sa visibilité.

Ainsi, au cours de la cérémonie de lancement, la première dame et présidente de la fondation, et sa vice – présidente ont rappelé les domaines d’action de l’association et ses objectifs. Il s’agit principalement d’améliorer l’accès aux soins de qualité pendant la grossesse et l’accouchement pour les jeunes filles, et d’améliorer l’accès à l’eau potable. Ajouté à cela, la Fondation entend mener une campagne en milieu scolaire afin d’équiper les écoles d’infrastructures sanitaires dignes de ce nom. Sans oublier son engagement contre le VIH et l’appui des organisations et associations en faveur des orphelins et des veuves.

Moins d’un an et déjà des réalisations

En moins d’un an d’existence, la Fondation Claudine Talon s’est illustrée à travers une vaste campagne contre le VIH/SIDA. Cette dernière vise notamment l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, l’incitation au dépistage systématique en milieu pédiatrique, en plus des mesures préventives communes. La fondation s’est rangée aux côtés du comité national de lutte contre le Sida dans le nouveau plan pour l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Ce nouveau plan ambitionne d’atteindre un taux inférieur à 5% d’ici à 2020.

D’ailleurs, cet engagement contre le Sida a valu à l’épouse du président de la république béninoise, un séjour à New York, en juin 2016, dans le cadre d’un séminaire dédié VIH-SIDA organisé par l’ONU.

En octobre dernier, la fondation a accordé un financement de 400 millions de FCFA à l’Organisation non gouvernementale «Aide et Action internationale», pour un projet d’assainissement et d’hygiène dans près de 70 écoles disposées dans 5 communes à savoir Porto-Novo, Adjarra, Avrankou, Aguégué et Sô-Ava. Le projet dont bénéficieront 46.227 élèves dotera les établissements concernés de blocs de latrines, des rampes pour enfants à mobilité réduite, des postes de lavage de mains et des mini-forages équipés de pompes manuelles, dans les zones qui en ont besoin.

La fondation a également fait une dotation de 3100 kits scolaires en septembre 2016, et organisé en décembre 2016 ce sont 500 enfants âgés de 5 à 10 ans, sélectionnés parmi les meilleurs de leurs établissements qui recevaient Tablettes et mini-ordinateurs lors de la fête de Noël organisée par ses soins.

De nombreux défis à l’horizon

Claudine Talon à travers sa fondation a de grandes ambitions pour le Bénin à travers son combat pour améliorer les conditions de vie des couches sociales les plus vulnérables, assainir davantage le milieu scolaire béninois. Avec la montée des problèmes sociaux, les personnes en difficultés sont de plus en plus nombreuses, sans oublier les nombreux problèmes auxquels font face les adolescents en général et les filles en particulier. De quoi occuper la fondation Claudine Talon qui tentera aux côtés des autorités béninoises d’apporter son soutien.

 


Leave a Comment