Share

Forum économique Afrique – Allemagne : Le continent ouvre ses bras aux entreprises allemandes


L’affiche du forum économique Afrique – Allemagne © RFI

Deux voyages et cinq pays visités au cours des six derniers mois. Les déplacements de la chancelière allemande Angela Merkel, accompagnée d’hommes d’affaires allemands, ont donné le ton pour le nouvel intérêt porté par la première puissance européenne au continent africain.

Longtemps restée en marge de l’enthousiasme et des investissements vers l’Afrique que d’autres régions du monde ont manifestés et dont ils ont profité au cours de la dernière décennie, l’Allemagne commence à braver ses appréhensions. Séduits par les taux de croissance maintenus à plus de 5 % globalement autour du continent, les entreprises allemandes désirent désormais nouer des liens économiques plus fort avec l’Afrique.

Organisation du premier forum économique Afrique – Allemagne

C’est ainsi que s’est tenu le 23 mars 2017 le premier forum économique Afrique-Allemagne entièrement organisé par le patronat allemand. Le forum visait à « présenter les opportunités exactes, ne plus parler des histoires de safari et devenir concret face aux opportunités. Les Allemands ont du mal à sortir de leur zone de confort. Avec un client allemand, il faut d’abord avoir des éclaircissements, à savoir que l’Afrique n’est pas un pays, ce sont des cultures et des zones complètement différentes. Il faut également comprendre que la croissance économique se passe maintenant en Afrique. Il n’y a plus d’excuses » (Propos de l’un des principaux organisateurs du forum.)

Le forum a porté principalement sur deux secteurs : l’énergie et les nouvelles technologies. Toutefois, d’autres opportunités d’investissement ont été abordées. Les pays africains sont intéressés par la technologie, les équipements et le savoir-faire de l’Allemagne, des atouts qui peuvent contribuer au développement des économies locales. Il faudrait que les entreprises allemandes surmontent leur frilosité et tirent profit des opportunités qui les attendent.

Une deuxième édition du forum aura lieu dans un an avec une meilleure représentation de pays de toutes les régions d’Afrique.


Leave a Comment