Share

RDC : Tensions à Kinshasa après l’échec des négociations entre la majorité et l’opposition


Vives tensions à Kinshasa (RDC)
Vives tensions à Kinshasa (RDC) – Crédit photo : © facebook.com/rdc.kinshasa.3

ACTU RDC – des affrontements ont éclaté à Kinshasa après l’échec des négociations sur les arrangements particuliers de l’accord de la Saint-Sylvestre. Des partisans de l’opposition ont érigé des barricades à travers la ville. Les évêques médiateurs de la CENCO ont été reçus par le président Joseph Kabila.

La journée a été agitée à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC). Suite à l’échec des négociations sur les arrangements particuliers de l’accord de la Saint-Sylvestre, l’opposition avait prévu réunir ses partisans en après-midi au quartier Limété.

Le domicile de Jean Marc Kabund encerclé, les étudiants dans la rue

La tension qui était déjà vive chez les partisans de l’opposition s’est muée en affrontement avec la police. Peu avant 11h, le domicile de Jean Marc Kabund, le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS – opposition) a été encerclé par les éléments de la police. Selon les militants de son parti, la police voulait l’empêcher de tenir un point de presse. La veille il avait menacé d’en appeler au peuple si les négociations se soldaient par un échec.

Dans la foulée, au palais présidentiel,  le président Joseph Kabila a reçu les évêques catholiques de la CENCO qui ont décidé de mettre un terme à leur médiation de sortie de crise. La CENCO n’est pas parvenue à obtenir un accord autour de la désignation du Premier ministre et du président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA).

À l’université de Kinshasa (UNIKIN), les étudiants se mobilisent pour organiser une manifestation générale. Certains d’entre eux ont érigé des barricades à travers la ville tandis que d’autres brulaient des pneus.  Ces étudiants disent ne pas vouloir rester indifférents à la situation politique de leur pays.

Des centaines de policiers ont été déployés dans la ville où la tension reste vive.

Joseph Kabila et les évêques de la CENCO
Joseph Kabila et les évêques de la CENCO – © facebook Roselyne Mbombo

Leave a Comment