Share

Côte d’Ivoire : Les habitants de Treichville prennent leurs quartiers en main


L’avenue 11 de Treichville relookée par des riverains bénévoles © France24

Actualité Côte d’Ivoire — La commune de Treichville située dans la capitale ivoirienne fait l’objet depuis quelques mois d’un nettoyage intense. L’ONG « My own business » et quelques bénévoles se sont lancé le défi de s’attaquer aux quartiers qui tombent en ruine. Malgré l’intervention de la municipalité par le canal des services de voirie, les quartiers sont dans un état d’insalubrité insupportable.

C’est dans le but d’inciter naturellement les habitants au nettoyage des quartiers que l’association et les bénévoles se sont lancés dans une grande opération nettoyage. Balayer les devantures, garder les rues propres, collaborer avec les services publics, car ce rôle ne doit pas être uniquement celui de l’État. Le but étant de pérenniser ce projet.

En février dernier, le conseil municipal de Treichville a entièrement réalisé le bitumage de quatre rues du quartier de Séni Fofana. Pour aider la mairie, la population du quartier s’est jointe à cette initiative. Elle a décidé de peindre bénévolement les façades des maisons. François Albert Amichia, maire de Treichville avait donc offert gracieusement aux jeunes du quartier vingt pots de peinture, en guise de participation. Le but de cette initiative est non seulement d’aménager la commune, mais également de donner une nouvelle image au quartier.

Des riverains engagés et encouragés par les autorités

La décision de repeindre les murs du quartier viendrait de jeunes bénévoles ivoiriens en appui avec l’ONG « My own business ». Une organisation présidée par Keita Adama et qui signifie « ma propre entreprise » ou « ça me regarde ». Comme pour rappeler que le problème d’insalubrité est l’affaire de tous. Bien que la sensibilisation à la gestion participative ait été faite par le Directeur des Services Techniques et de l’Environnement de la mairie, l’initiative elle, vient des jeunes eux-mêmes.

Quelques semaines après le lancement de cette initiative, toujours dans la commune de Treichville, cette fois-ci dans le quartier d’Appolo, deux ministres ont visité une avenue entièrement relookée par les habitants. Cette communauté souhaitait assainir son environnement. Avoir une rue propre et entretenue est le défi que ces jeunes s’étaient lancé. L’association dirigée par Adama Keita a décidé d’organiser tous les samedis une opération anti-insalubrité. Une initiative encouragée par Anne Ouloto, ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable. Lors de cette visite, elle avait déclaré « Au moment où nous nous apprêtons à lancer l’Opération grand ménage dans tout le pays, c’est avec joie et beaucoup de fierté que nous voyons que des ivoiriens ont décidé d’apporter une étincelle de propreté là où ils vivent ».

Des résultats impressionnants

En fin de semaine dernière, l’action de « My own business » et ses jeunes bénévoles a encore séduit. Cette fois-ci ils ne se sont pas contentés de peindre les façades des maisons, mais également de nettoyer les rues. Ce groupe de bénévoles de Treichville a encore une fois retroussé ses manches pour lutter contre cette insalubrité grandissante. Tout part du constat des habitants de l’avenue 11 de la commune de Treichville de la présence d’ordures et des murs défraichis du quartier. L’avenue 11 était remplie de détritus, une situation dérangeante pour les riverains. Un projet qui se voit aujourd’hui soutenu par le gouvernement.

Avec quelques pots de peinture, ces jeunes ont réussi en trois mois à rénover 800 mètres de cette avenue. Le groupe commence à séduire les Ivoiriens, même des personnalités. L’acteur de séries télévisées, Ismaël Amed par exemple, a rejoint le mouvement en début d’année. Plus de 2 millions de francs CFA ont déjà été investis dans ce projet pour le moment ; une contribution des représentants de l’ONG.


Leave a Comment