Share

Gabon : En grève, les agents du Conseil Economique Social bloquent l’accès à l’institution


siège du conseil économique et social , Libreville , Gabon © L’Union

Actualité Gabon – Entrés en grève, les agents du Conseil Economique Social (CES) ont entamé aujourd’hui un mouvement d’humeur à leur siège à Libreville. Les agents réclameraient des mois de primes et de salaires impayés.  

Ce matin, la tension était palpable au siège du Conseil Economique Social. En effet, les agents dudit conseil ont entamé un mouvement d’humeur ce matin. Ils réclament des primes et des mois de salaire non payés depuis des mois. Certains agents parlent de 5 mois de solde mensuel non perçu. Le personnel en colère a bloqué toutes les voies d’accès de l’institution, empêchant ainsi tout véhicule d’entrer ou de sortir de la structure. Réunis dans le hall, ils ont animé la mâtinée avec divers chants du terroir afin de montrer toute leur détermination et avoir gain de cause. La situation reste tendue, mais semble s’être apaisée dans l’après-midi.

Aucun communiqué officiel n’a pour l’instant fait écho de ce mouvement d’humeur. Les prochains jours devraient véritablement donner la mesure de cette grève. Par ailleurs, l’institution qui fêtera bientôt ses 60 ans, est en attente d’un nouveau président. Mme Georgette Engouma épouse Koko à sa tête depuis le 10 mars 2016 devrait passer la main prochainement.

Depuis quelques mois, les mouvements de grève au sein des différentes structures publiques ne cessent de voir le jour. Plongé dans un climat socio-économique des plus délétère, le pays peine à honorer ses engagements. Que ce soit vis-à-vis de ses agents ou ses partenaires, les impayés s’accumulent. La grogne générale se fait entendre au moment où le pouvoir organise un dialogue national chiffré à une douzaine de milliards selon des médias locaux.


Leave a Comment