Share

Bénin : Talon abandonne le mandat unique et laisse la porte ouverte à un 2e mandat


Le Président béninois Patrice Talon
Le Président béninois Patrice Talon – Crédit Photo : Le Monde

Actualité Bénin – Les résistances des députés béninois ont finalement eu raison des ambitions réformatrices de Patrice Talon. Dans une adresse à ses concitoyens le 8 avril, le président béninois a déclaré qu’il renonçait à sa volonté d’inscrire dans la constitution le mandat présidentiel unique. Au détour d’une phrase, Patrice Talon a laissé entendre qu’il pourrait se présenter pour un nouveau mandat contrairement à son engagement de campagne.

« La révision de la constitution c’est terminé » c’est en ces termes que le président béninois a clos le débat sur la réforme constitutionnelle qu’il souhaitait faire adopter pour son pays et qui a tourné au fiasco politique.

Patrice Talon candidat en 2021 ?

Combattu de bout en bout par des parlementaires, des magistrats et une partie de la société civile, le projet de révision constitutionnelle présenté au parlement n’a pas réussi à obtenir la majorité nécessaire à son adoption.

Patrice Talon dit avoir pris acte de l’échec de sa réforme, mais compte cependant continuer de travailler pour accélérer le développement de son pays. Cependant, un bout de phrase dans son allocution n’est pas passé inaperçu et a jeté le doute sur la volonté de Patrice Talon de respecter un de ses engagements de campagne.

« Le mandat unique pour moi est un idéal. Je l’ai essayé pour mon pays, il n’est pas passé. La règle générale est valable, y compris pour moi-même » a ainsi déclaré Patrice Talon.

Par cette phrase Patrice Talon a semblé indiquer qu’il pourrait être candidat à sa propre succession puisque la règle générale autorise le Chef de l’État du Bénin à se présenter à sa propre succession dans la limite 2 mandats successifs.

Lors de la campagne ayant précédé son élection, Patrice Talon s’était engagé à ne faire qu’un mandat à la tête de l’état. Au cours des mois qui ont suivi, il a régulièrement renouvelé cet engagement, notamment en mars dernier pendant une interview qu’il a accordée à la télévision béninoise pour défendre son projet de réforme constitutionnelle.


Leave a Comment