Share

Côte d’Ivoire : Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de l’UEMOA


Les chefs d’États ouest-africains réunis lors de la conférence extraordinaire de l’UEMOA. © Twitter : @Presidenceci.

Actualité Afrique – Le chef d’État ivoirien a convié ses homologues de l’Afrique de l’Ouest à un sommet extraordinaire de l’UEMOA à Abidjan ce lundi 10 avril, en sa qualité de président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Ce sommet extraordinaire a été l’occasion pour les chefs d’États ouest-africains d’exano-mining la situation économique et financière de l’Union.

Au programme des discussions, il y avait les questions liées à la rationalisation des organes de l’Union, le renforcement du processus d’intégration économique des membres, ainsi que les aspects politiques et sécuritaires, face à la menace terroriste dans la zone. Les chefs d’État des huit états membres étaient tous présents.

Un nouveau président pour la commission de l’UEMOA

À l’issue du sommet, le Nigérien Abdallah Boureima a été élu président de la Commission de l’UEMOA. Il succède au sénégalais Cheick Hadjibou Soumaré pour un mandat de quatre (4) ans.

Ancien ministre de l’Économie et des Finances du Niger, Abdallah Boureima, avait déjà occupé le poste de Commissaire chargé des politiques économiques et de la fiscalité de l’UEMOA.

Par ailleurs, c’est le Sénégalais Mamadou Ndiaye qui a été designé pour prendre la tête du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers.

L’ancien conseiller technique du ministre de l’Économie, des Finances et du plan du Sénégal, Mamadou Ndiaye, aura la charge de piloter la mise en oeuvre du plan stratégique 2016-2021 du CREPMF, en tant nouveau président de la structure.
Basé à Abidjan, le Conseil compte douze (12) membres et un comité de quatre (4) autres membres. Il est chargé d’une mission générale de protection de l’épargne investie en valeurs mobilières et en tout autre placement donnant lieu à une procédure d’appel public à l’épargne dans l’ensemble des États membres. Le Bissau-Guinéen Jeremias Antonio Da Cruz Pereira en occupait la présidence depuis le 1er avril 2013.


Leave a Comment