Share

Côte d’Ivoire : Retour des diplomates de l’ère Gbagbo


Des diplomates de l’ère Gbagbo de retour sur la scène politique © résistanCIsraël

News Côte d’Ivoire — Marcel Amon Tanoh, le ministre ivoirien des Affaires étrangères en poste depuis janvier dernier, semble décidé à renouer avec des vieux alliés du pouvoir en permettant à des proches de l’ancien président Laurent Gbagbo de revenir sur le devant de la scène politique nationale.

Privilégiant une approche basée sur l’apaisement plutôt que la discorde, le nouveau ministre des Affaires étrangères en a pris plus d’un de court en licenciant sans avertissement Atsé Amin Florent, alors directeur général de la coopération internationale, le 27 mars dernier alors que celui-ci revenait tout juste de mission. L’intérim de monsieur Florent a été donnée à Louis Léon Boguy Bony, conseiller diplomatique du président déchu et ancien ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Canada.

Marcel Amon Tanoh a pu agir avec autant de liberté grâce à une proximité avec le président Alassane Ouattara dont ne jouissaient pas ses prédécesseurs. Le nouveau ministre a donc la capacité de procéder à des nominations de cette nature sans requérir au préalable l’approbation du chef de l’état ou de ses conseillers. Philibert Fagnidi, ami d’enfance de Laurent Gbagbo, a ainsi été nommé directeur des ressources humaines (par intérim, encore une fois) du ministère des Affaires étrangères, tandis que Marcel N’Guessan Konan reprend du service au sein du même ministère en tant qu’inspecteur général plutôt que Secrétaire général sous l’ancien régime. Enfin, Alcide Djédjé, ministre des Affaires étrangères sous Laurent Gbagbo fait maintenant office de conseiller auprès de son prédécesseur.

Seul le temps nous dira si la stratégie audacieuse de Monsieur Tanoh portera ses fruits… ou s’il s’en mordra les doigts.


Leave a Comment