Share

Togo : 96 milliards pour lutter contre l’érosion côtière


Érosion côtière Lomé Togo
Érosion côtière, Lomé Togo | Crédit Photo : world bank.org

Environnement Togo – Chaque année la mer prend du terrain sur les côtes togolaises. Un plan d’action chiffré à 96 milliards de FCFA et financé par l’État togolais, la France et la Banque Mondiale a été arrêté pour stopper l’avancée de la mer, qui menace de nombreux villages situés le long du littoral togolais, à quelques kilomètres de Lomé, la capitale.

De nombreux villages comme Ablavi, à une vingtaine de kilomètres de Lomé, sont menacés de disparaître à l’horizon 2030 si rien n’est fait pour arrêter l’avancée de la mer. Ce phénomène est dû au réchauffement climatique et sévit sur les côtes de l’Afrique de l’Ouest.

Les villages de la côte sont régulièrement victimes d’inondations, et manquent de poissons. Cette décision vient à point nommé pour leurs populations, qui ont longtemps réclamé de l’aide de la part des autorités togolaises.
L’État togolais avait déjà évoqué ce problème lors de la COP21 à Paris, en fin d’année 2015.


Leave a Comment