Share

Côte d’Ivoire : le tourisme, un secteur prometteur


Après la période de la crise électorale de 2010 à 2011, le secteur du tourisme a connu une chute considérable. Afin qu’il contribue davantage au PIB, le gouvernement a décidé de rehausser le secteur en investissant 90 milliards de FCFA. La semaine dernière, le ministre ivoirien du Tourisme a annoncé que ce secteur se portait bien et qu’il contribuait désormais à plus de 7% au PIB.

Grâce à la construction de plusieurs hôtels et l’aménagement de sites, le secteur du tourisme en Côte d’Ivoire crée de l’emploi. Après des années de crises, le gouvernement a souhaité miser dessus pour « nettoyer l’image de la Côte d’Ivoire ».

Après des années difficiles, le secteur du tourisme de nouveau en hausse

En 2016, le gouvernement au travers de son ministre du Tourisme, Siandou Fofana avait investi près de 90 milliards de FCFA dans le secteur touristique. Cette même année, un état des lieux plutôt négatif dans ce secteur et celui de l’hôtellerie a poussé les autorités à plus se pencher sur ces domaines. Après dix ans de déséquilibre sociopolitique, la Côte d’Ivoire semble compter désormais sur le Tourisme pour relever son économie.

Pendant dix ans le gouvernement a essayé de redorer l’image « négative » de la Côte d’Ivoire avec une stratégie de repositionnement qui consistait à cibler des secteurs susceptibles d’attirer. Le tourisme local représentait selon l’Office National du tourisme 62% de l’économie en matière de services avec environ 700.000 touristes ivoiriens en 2015. En 2016, ce secteur a créé plus de 150.000 emplois directs et 300.000 emplois indirects selon la Banque Mondiale.

Des résultats satisfaisants pour l’Office National du tourisme

A cet effet, plusieurs initiatives et stratégies ont été mises en place pour redonner envie au monde entier de visiter le pays. Des actions menées par l’Office National du tourisme tel que le Salon du tourisme durable qui se tient chaque premier du mois de mai à Abidjan. Ils ont d’ailleurs annoncé une progression de 0,6% entre 2012 et 2015.

En 2016, il a fait un bond incroyable passant de 4,8 à 7,5%. Le directeur de l’Office National du Tourisme Jean-Marie Somet a déclaré que « c’est un secteur extrêmement porteur, la manne financière et l’importance du tourisme est en train de se faire ressentir ». Des résultats plutôt positifs quand on connait ce qui s’est passé dans le secteur au lendemain de la crise post électoral entre 2010 et 2011. Selon lui, un cap important a été passé également après l’attentat djihadiste de 2016 à Grand-Bassam qui s’était soldé par 19 personnes décédées.

Un secteur porteur pour l’économie de la Côte d’Ivoire d’ici 2026

Le tourisme contribuait au PIB à moins de 1% en 2011. Aujourd’hui avec l’achèvement de plusieurs hôtels, il atteindra bientôt les 9% selon le ministre ivoirien du Tourisme. Il semblerait que cette contribution connaitra une hausse d’environ 5,6% par an d’ici 2026. Le tourisme se fait une place également avec la construction de plusieurs nouveaux sites et l’aménagement d’anciens comme « la perle des lagunes » située à Abidjan.

En début de semaine dernière, le Groupe Accor Hôtel et Jumia Travel ont annoncé que certains pays font partie du top 5 des destinations les plus appréciées en Afrique. La Cote d’Ivoire en fait partie, un résultat satisfaisant pour ce pays qui compte sur le secteur touristique depuis plusieurs années.

 


Leave a Comment