Share

Plus de 20 djihadistes tués par les forces françaises à la frontière Mali-Burkina


Des soldats maliens (Attentat du Blu Radisson Novembre 2015 Bamako)

Actualité Mali – Les forces françaises Barkhane ont tué plus de 20 djihadistes cachés dans une forêt près de la frontière entre le Mali et du Burkina Faso ce week-end selon un communiqué officiel. L’opération a eu lieu suite à la mort d’un soldat français dans la zone le mois dernier. D’après le communiqué, Il s’agissait d’attaques aériennes et terrestres.

Un arsenal de taille deployé par les forces Barkhane

Selon RFI, le « Tigre » et le « Caïman » deux hélicoptères de combats ont été utilisés au cours de cette attaque, ainsi que des Mirage 2000. Le « Tigre » a pour particularité de pouvoir être opérationnel de jour comme de nuit. Le groupe djihadiste visé par ces attaques musclées n’a pas été identifié.

Le Mali a été régulièrement frappé par la violence des militants islamistes, malgré une opération dirigée par les Français en 2013 pour les sortir des principales villes du Nord qu’ils ont saisies. Le gouvernement a prolongé l’état d’urgence de six mois ce week-end.

La violence au Burkina Faso voisin, a commencé à s’intensifier l’année dernière avec une attaque dans la capitale qui a tué des dizaines de personnes. Les responsables burkinabés croient qu’un nouveau groupe djihadiste appelé Ansar al-Islam dirigé par un prédicateur local utilisait la Forêt Foulsare comme base pour le lancement d’attaques.

La France a déployé quelque 4 000 soldats pour combattre les militants islamistes dans la région.

Sources : RFI et Reuters


Leave a Comment