Share

Gabon : Les 37 milliards FCFA qui plombent le Conseil Gabonais du Patronat


Francis Jean Jacques Evouna, le Président du Conseil Gabonais du Patronat
Francis Jean Jacques Evouna, le Président du Conseil Gabonais du Patronat – Crédit : gaboninitiatives.com

News Gabon (Libreville) – Le Conseil Gabonais du Patronat est en passe de rejoindre les syndicats grévistes, déjà nombreux, dans la rue. La deuxième organisation patronale gabonaise réclame à l’État l’apurement d’une dette de 37 milliards FCFA depuis plusieurs mois sans succès.

Après les travailleurs, la grogne sociale au Gabon gagne désormais les patrons. Le Conseil Gabonais du Patronat dirigé par Francis Jean-Jacques Evouna est prêt à franchir un nouveau cap pour obtenir de l’État le règlement d’une créance de 37 milliards FCFA à ses membres

Concurrente de la Confédération patronale gabonaise (la CPG), le CGP s’estime lésé à chaque fois que l’État doit assurer le règlement de la dette intérieur. L’organisation de Francis Jean-Jacques Evouna s’étonne en effet que l’organisation concurrente (la CPG), qui réunit les très grands patrons du pays, soit systématiquement privilégiée au détriment des patrons des PME qu’elle représente.

Pour se faire entendre, le Conseil gabonais du Patronat (CGP) envisage désormais de manifester dans la rue. Une telle action viendrait accroitre la tension sociale dans le pays.

Depuis plusieurs mois le Gabon fait face à une importante crise. Chaque semaine des grèves sont déclenchées au sein de différentes administrations souvent pour réclamer le paiement de salaires, de primes ou de meilleures conditions de travail.


Leave a Comment