Share

Gabon : l’ONU et Alpha Condé vont s’impliquer dans la résolution de la crise post-électorale


Le président guinéen Alpha Condé
Le président guinéen Alpha Condé

News Gabon (Libreville) – La situation politique au Gabon inquiète le nouveau secrétaire général de l’ONU, le portugais Antonio Guterres. Les tensions et l’absence de dialogue entre le président gabonais Ali Bongo et son adversaire Jean Ping ont conduit Antonio Guterres à solliciter l’intervention du président Alpha Condé, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine.

Tenter de renouer les fils du dialogue entre Ali Bongo et Jean Ping. Telle est la mission confiée à Alpha Condé par Antonio Guterres dont il est particulièrement proche.

Le secrétaire général de l’ONU craint que la contestation de la légitimité d’Ali Bongo et la revendication par Jean Ping de sa « victoire volée » lors de la dernière présidentielle ne conduisent le pays dans une situation de blocage. Antonio Guterres souhaite que soit trouvée une solution de sortie de crise avec Jean Ping.

Ainsi, le président Guinée Alpha Condé va-t-il ouvrir une mission de bons offices dans les prochains jours qui devrait commencer par une rencontre à Conakry entre le président de l’Union africaine et Ali Bongo, selon nos confrères de La Lettre du continent.

Pour la réussite de sa mission, Alpha Condé devrait par la suite échanger avec des opposants gabonais à commencer par le premier d’entre eux, Jean Ping. L’intervention d’Alpha Condé pourrait être similaire à la facilitation qu’il assure déjà en RDC entre le président Joseph Kabila et le Rassemblement de l’opposition conduit par Felix Tshisekedi.


Leave a Comment