Share

Bénin : la Cour Constitutionnelle saisie d’une demande d’annulation de l’élection de Patrice Talon


Le Président Béninois Patrice Talon
Le Président Béninois Patrice Talon

Bénin News (Cotonou) – Un citoyen béninois a saisi la Cour Constitutionnelle en vue d’obtenir l’invalidation de l’élection du président Patrice Talon. Cet administrateur des sociétés fonde sa requête sur l’achat présumé de députés Béninois afin qu’ils jugent recevable le projet de révision constitutionnelle présenté par le gouvernement.

Adotevi Andrew, c’est le nom de ce Béninois qui veut interrompre le mandat du président Patrice Talon. S’appuyant sur les déclarations de Rosine Vieyra Soglo, députée et épouse de l’ancien président Nicéphore Soglo, selon lesquelles elle et ses collègues parlementaires auraient reçu de l’argent pour voter certains textes législatifs.

Absence de preuves

« Ne venez pas enterrer la vérité. Notre libre arbitre étant altéré par un achat massif de notre conscience […]. Les quelques millions que nous avons reçus ont eu le dessus sur le reste […] Alors, taisons-nous, votons et n’en parlons plus. Car moi aussi j’ai reçu de l’argent. Oui tout le monde. Vous n’allez pas me dire le contraire », avait déclaré Rosine Vieyra Soglo à l’endroit de ses collègues.

Ces déclarations sont suffisantes selon Adotevi Andrew pour invalider l’élection de Patrice Talon. Dans sa requête à la Cour Constitutionnelle, ce Béninois rappelle les dispositions de l’article 4 alinéa 2 de la loi fondamentale béninoise selon lesquelles « Nul ne peut être candidat aux fonctions de Président de la République s’il n’est de bonne moralité et d’une grande probité ».

Manifestement mécontent de l’action de Patrice Talon à la tête de l’État, Adotevi Andrew a indiqué à la Cour Constitutionnelle : « Monsieur Patrice TALON, en altérant la conscience de plus de soixante députés à coup de millions, s’est rendu coupable d’organisateur en chef d’un coup de force contre la République. Il est donc dans la posture d’une autorité illégitime ». Il conclut sa saisine à la Cour par cette requête « Pour  toutes ces raisons, Monsieur Patrice TALON doit être déclaré inéligible pour les élections présidentielles de 2016  et déchu de son titre de Président de la République ».

Même si la requête d’Adotevi Andrew est spectaculaire, il y a cependant peu de chance qu’elle prospère devant la haute juridiction. En effet, fondant sa requête sur la seule déclaration de Rosine Vieyra Soglo, Adotevi Andrew manque de preuve. À ce jour, le gouvernement béninois n’a pas officiellement réagi à l’action en justice d’Adotevi Andrew.


Leave a Comment