Share

Centrafrique : des milices chrétiennes lancent une série d’attaques mortelles


Actualité Centrafrique – Après une semaine d’attentats mortels en République centrafricaine, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que la situation « est toujours fragile ». La mission de maintien de la paix de l’ONU a averti que la possibilité d’une autre agression est à envisager.

Des groupes armés ont lancé un attentat à Bangassou en République centrafricaine au cours de ce week-end, selon une de déclaration officielle des responsables de l’ONU ce dimanche.

« Il est trop tôt pour donner des statistiques précises sur le nombre de morts suite à la violence, mais il est clair que nous examinons des chiffres qui pourraient facilement atteindre 20 à 30 », a déclaré le chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, à l’agence de presse Reuters.

Attaques visant des civils musulmans

Au cours de la semaine dernière, des milices chrétiennes ont « attaqué des populations civiles, en particulier des musulmans » lors de l’agression à Bangassou, à la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré MINUSCA.

Dans une attaque visant une base de l’ONU, cinq soldats ont été tués, dont un Marocain et quatre Cambodgiens. « La situation est extrêmement déplorable et nous faisons tout pour reprendre rapidement le contrôle de Bangassou », a déclaré le chef de la MINUSCA.

Malgré les efforts internationaux visant à calmer la situation durant ces quatre dernières années, la violence ethnique et religieuse continue de se propager en Centrafrique.


Leave a Comment