Share

Afrique : une épidémie mortelle affecte les cultures de Tilapia


Tilapia Environnement Afrique – Une maladie extrêmement contagieuse se propage chez le tilapia (cultivé et sauvage) l’un des poissons les plus prisés au monde. L’information provient d’une alerte publiée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ce virus(TiLV) a déjà été confirmé sur trois continents: l’Afrique, l’Asie et les Amériques, où les pays sont invités à prendre des mesures appropriées de gestion de risques pour limiter la propagation de la maladie.

La maladie mortelle, connue sous le nom de Virus du lac (TiLV) a été confirmée dans cinq pays, ce qui représente une menace pour la sécurité alimentaire mondiale et la nutrition. Les pays sont: la Colombie, l’Équateur, l’Égypte, Israël et la Thaïlande.

Des pertes de près de 90% des stocks de Tilapia

La maladie présente une mortalité très variable, avec des foyers en Thaïlande déclenchant des décès jusqu’à 90% des stocks. Les poissons infectés montrent souvent un manque d’appétit, des mouvements lents, une peau rougeâtre, une inflammation des organes vitaux.

Les pays importeurs de tilapia tels que le Kenya ont été mis en alerte face à la propagation du virus.

La FAO alerte les pays producteurs de tilapia

« Les pays producteurs de tilapia doivent être vigilants et doivent suivre les protocoles du code de santé animal aquatique de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) lors du commerce du tilapia », indique l’alerte de la FAO. Le Dr Melba Reantaso, responsable des ressources halieutiques de la FAO, déclare que les pays doivent lancer un programme de surveillance actif pour déterno-mining la présence ou l’absence du
virus, l’étendue géographique de l’infection et identifier les facteurs de risque susceptibles de l’aider à le contenir.

Le tilapia est la 2e espèce d’aquaculture la plus importante en termes de volume. C’est donc une source importante de protéines animales, et c’est un poisson à prix abordable. Il est donc important d’effectuer des campagnes de sensibilisation afin que tous les pays soient au courant de l’existence de cette maladie.

Source : AllAfrica


Leave a Comment