Share

Afrique : le taux de mortalité infantile chez les jumeaux alarme les scientifiques


Vaccin polio

Afrique Société – La revue médicale britannique The Lancet a publié jeudi un rapport stipulant que le taux de mortalité infantile en Afrique chez les jumeaux est plus élevé que celui des autres enfants.

En Afrique avoir des jumeaux est considéré comme un privilège et une bénédiction.
Il est important de noter que dans cette partie du globe, le taux de naissances gémellaires naturelles est le plus élevé. Cependant, selon la revue britannique The Lancet les jumeaux sont plus sujets à la mortalité infantile que les autres.

En effet, le rapport stipule que plus d’un enfant sur cinq né d’une grossesse multiple décède avant l’âge de cinq ans en Afrique subsaharienne.Trois fois plus que chez les autres enfants.

Afin de parvenir à de telles conclusions, une étude fut conduite entre 1995 et 2014 sur plus d’un million et demi de naissances dans 30 pays africains. Ainsi, les scientifiques conclurent que en vingt ans, le taux de mortalité des jumeaux n’a baissé que d’un tiers, alors qu’il a été divisé par deux chez les autres.

Les jumeaux : surmortalité élevée globalement 

Toutefois, le rapport précise que cette tendance à la surmortalité n’est pas spécifique à l’Afrique. En effet, selon les régions, les jumeaux ont deux à cinq fois plus de risques de mourir avant l’âge de cinq ans. Cela est notamment lié au fait que les grossesses gémellaires présentent plus de risques de naissance prématurée et de complications à l’accouchement.

Jeroen Smits, coauteur de l’étude a affirmé que si une attention spécifique n’est pas portée à cette population vulnérable, il sera très difficile d’atteindre » les objectifs de mortalité infantile fixés dans les Objectifs de développement durables de l’ONU. Lesdits objectifs prévoient de ramener la mortalité néonatale (bébé en dessous d’un mois) en dessous de 12 pour 1.000 naissances mortalité avant cinq ans, sous les 25 pour 1.000.

Enfin, dans l’immédiat pour réduire la mortalité infantile en Afrique il est nécessaire de développer des actions spécifiques telles que donner la priorité au diagnostic précoce des grossesses gémellaires et permettre à davantage de femmes enceintes de jumeaux de se faire suivre et ensuite d’accoucher à l’hôpital.


Leave a Comment