Share

Benin : L’ARCEP lance une procédure de sanction contre les opérateurs de téléphonie mobile


© Le Monde

News Bénin — Face aux multiples plaintes au sujet de la mauvaise qualité de services offerts et du coût relativement élevé des sociétés de téléphonie mobile, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) a décidé de hausser le taux.

En effet, après avoir effectué un contrôle de qualité en fonction des cahiers de charge des opérateurs, le président de l’ARCEP, Monsieur Flavien Bachabi, conclut : « Les résultats enregistrés sont décevants car, la qualité des services ne s’est pas améliorée. Aucun de ces réseaux n’a pu garantir le respect des cahiers de charges ». Suite à ce constat, l’ARCEP semble résolue à passer à l’action. L’Autorité a accordé un sursis de 15 jours pour mettre en œuvre des actions concrètes pour l’amélioration de leurs offres de services aux consommateurs sans quoi les sanctions tomberont. Les sanctions serviront de pression pour le respect des cahiers de charge afin de satisfaire les consommateurs. Dans d’autres pays d’Afrique, les autorités de régulation n’ont pas hésité à donner de lourdes amendes aux réseaux GSM pour fautes lourdes ou défaut de qualité.

Un passage à l’acte et des sanctions nécessaires 

Les réseaux de téléphonie mobile du Bénin ont eu à recevoir par le passé de nombreux avertissements pour améliorer la qualité de leurs services sous peine de sanctions, mais ces menaces n’ont jamais abouti. La qualité des prestations quant à elle, ne s’est guère améliorée non plus. Les consommateurs espèrent que passé le sursis de 15 jours, l’ARCEP pénalisera les réseaux GSM afin de les inciter à apporter les améliorations nécessaires pour une qualité de services décente.

L’ARCEP promet également de renforcer sa coopération avec les associations de consommateurs et de se doter d’équipements performants pour effectuer un meilleur suivi de la qualité des services de tous les réseaux.

9,5 millions des 10 millions de Béninois sont abonnés aux cinq réseaux GSM de la place.


Leave a Comment