Share

Tunisie: il écope d’un mois de prison pour avoir fumé une cigarette en public en plein ramadan


Manifestations à Tunis pour le droit de manger et boire pendant le ramadan. Photo © Sofienne Hamdaoui / AFP

Tunisie (Africapostnews) — À Bizerte, dans le nord de la Tunisie, un homme a été accusé d’“atteinte aux bonnes mœurs” pour avoir fumé une cigarette en public en plein ramadan. Il encourt un mois d’emprisonnement.

Ce lundi, le tribunal de première instance de Bizerte a condamné un homme à un mois de prison. Il aurait été vu et dénoncé à la police par un responsable judiciaire, parce qu’il fumait une cigarette dans le jardin du tribunal.

Peu après, il a été arrêté et déféré devant la justice ce lundi avant de comparaître le jour même. Il a été condamné à un mois de prison ferme. Néanmoins, il dispose maintenant de dix jours pour faire appel.

Chaque année pendant le mois du ramadan, la question autour de ces condamnations ressurgit. En effet, aucune loi n’interdit en Tunisie le fait de boire, manger et fumer en public pendant le ramadan.

Pourtant, ce 1er juin quatre autres hommes ont été condamnés à un mois de prison pour des faits similaires. Pour avoir manger et fumer en public, ils sont accusés d’“outrage public à la pudeur”.

À la demande du mouvement Mouch Bessif, de nombreuses personnes ont manifesté à Tunis. Ils réclament le droit de manger, boire et fumer en public pour les non-jeûneurs pendant le ramadan. Aussi, ils s’insurgent contre l’arrestation et la condamnation des non-jeûneurs.


Leave a Comment