Share

Sénégal-Ghana : vers une coopération pour favoriser l’indigénisation du secteur pétrolier au Sénégal


Indigénisation Sénégal
Le Président sénégalais Macky Sall et son homologue ghanéen le Président Nana Akufo-Addo.

Actualité Sénégal – Dans le cadre de sa tournée dans la sous-région, le président Ghanéen Nana Akufo-Addo s’est rendu au Sénégal pour une réunion avec son homologue Macky Sall. Cette visite s’est conclue par une collaboration visant à une indigénisation des locaux dans le secteur pétrolier. Le Sénégal souhaite faire participer ses locaux en manque de capitaux pour investir dans le secteur à participer intellectuellement.

L’indigénisation permettra aux Sénégalais de créer de l’emploi dans ce domaine. Le Ghana étant nouveau producteur de pétrole met en place des méthodes pour développer son économie.

Un échange entre Le Sénégal et le Ghana pour partager des expériences dans le secteur pétrolier

Le président Nana Akufo-Addo de la république du Ghana a effectué du 15 au 17 mai dernier une tournée sous régionale pour une visite de travail. Au Sénégal, lors de la conférence de presse au Palais de la république avec son homologue Macky Sall, ils ont décidé d’une collaboration.

Ce partenariat vise à accroitre la coopération entre les deux pays. Le Sénégal souhaite surtout que le Ghana partage son expérience sur la gestion de ses ressources naturelles notamment le gaz et le pétrole.

Le Ghana est producteur actif d’hydrocarbures. Dans son code pétrolier, le gouvernement a permis la mise en élaboration d’un cadre juridique qui servira de support dans son approche d’une amélioration de son économie.

Ce pays de plus de 28 millions d’habitants d’une superficie de près de 238.533 kilomètres carrés a une économie basée sur la diversification. Son PIB est évalué à 22.238 milliards de FCFA tandis que celui du Sénégal vaut 8.200 milliards. Son économie repose essentiellement sur l’agriculture, mais également sur ses ressources naturelles.

Le Sénégal vers une indigénisation du secteur pétrolier pour une autonomie pérenne

Cette décision de Macky Sall de profiter du savoir-faire ghanéen sur la gestion de ses ressources tomberait à point nommé, car il souhaite accroitre la part de participation locale dans le domaine pétrolier au Sénégal. Le concept d’indigénisation qui consiste à accroitre la présence locale dans un domaine précis est un concept qui s’implante de plus en plus en Afrique.

Dans le secteur pétrolier au Sénégal, ce sont des entreprises étrangères qui bénéficient le plus de sa production. Le but du gouvernement avec le concept d’indigénisation est d’encourager les locaux en manque de capitaux à investir intellectuellement dans le secteur pétrolier.

Le président Nana Akufo-Addo dans sa tournée sous régionale a encouragé les pays de l’Ouest à être de plus en plus économiquement autonomes. Il a invité ses confrères à ne plus compter que sur l’aide internationale bien que cette dernière soit vitale dans certains domaines.

De plus, le transfert de compétences avec la mondialisation est primordial. Cette indigénisation dans le secteur pétrolier permettra également de favoriser la création d’entreprises « made in Sénégal ». Mais également de soutenir l’économie du pays.  L’activité pétrolière peut booster très rapidement l’économie d’un pays, une véritable opportunité pour le Sénégal.

 


Leave a Comment