Share

Délestages : Le Sénégal à la rescousse énergétique de la Gambie


Gambie Actualité – La Gambie est actuellement secouée par une crise de délestages  intempestifs. Le gouvernement gambien, face à l’exaspération des populations et à la paralysie des activités a décidé de faire appel au Sénégal pour une mission de rescousse énergétique.

La société énergétique de la Gambie National Water and Electricity Compagny (NAWEC), n’arrive plus à couvrir les besoins en énergie électrique de la population.

A deux doigts de déposer la clé sous le paillasson et au bord de la faillite, la NAWEC souffre d’un manque criard  de ressources financières. Les plus gros consommateurs que sont les entreprises publiques gambiennes paient leurs facteurs d’électricité généralement à compte goutte. Par conséquent, la société enregistre difficilement des profits. Aussi la vétusté des appareils rend la transmission et la distribution d’énergie ardue. Par conséquenct, plus de 50 % de la population gambienne ne sont pas fournis en l‘électricité.  

Un autre mal dont souffre la NAWEC est l’accroissement de la consommation illicite qui serait estimée à 40%.  

Face à cette situation désespérée la Gambie a comme d’habitude fait appel à son voisin le Sénégal. Le ministre  gambien de l’Intérieur, Ahmed Mai Fatty a déclaré que les négociations entre les deux pays « sont très avancées ».

La société d’énergie du Sénégal SENELEC vient de se doter récemment de 200 mégawatts de réserve, soit plus que la consommation du Mali et deux fois celle de la Mauritanie. Cet investissement avait coûté au Sénégal environs 2000 milliards de FCFA.

On espère que ce coup de pouce du Sénégal pourrait aider la Gambie a fournir une meilleure couverture énergétique à la population.

 


Leave a Comment