Share

Côte d’Ivoire : campagne contre la Dengue en zones urbaines


Vue d’Abidjan Cote d’Ivoire

Société Côte d’Ivoire – L’institut National d’hygiène publique (INPH) entame sa campagne contre la Dengue. Le directeur de l’INPH, Joseph Benie Bi Vroh était dans la banlieue d’Abidjan, à Bingerville le 14 juin dernier pour rencontrer les autorités et les populations.

Cette rencontre rentre dans le cadre de la 2e phase de la campagne contre la maladie dans le district sanitaire Cocody-Bingerville. Le 28 avril, dans ce même district, un cas de la Dengue à été enregistré. L’INPH a donc jugé nécessaire de commencer la campagne dans ce district avant de l’étendre au reste d’Abidjan.

La Dengue, une maladie grave provoquée par la piqûre de la femelle du moustique

La Dengue est une maladie grave avec des symptômes similaires à ceux du paludisme. Cependant, celle-ci peut présenter de graves complications dont des saignements, la perte de connaissance, ou même la mort.

La dengue est provoquée par la piqûre de la femelle du moustique infecté. C’est un moustique qui vit dans les zones urbaines. Contrairement à la plupart des moustiques, il entre en chasse de préférence en fin de journée jusqu’au début de la soirée.

De nombreux cas ce sont faits enregistrer sur le continent africain cette année. En mai, plus de 100 personnes avaient été affectées par le virus à Mombasa (Kenya) mettant le pays en alerte face à la propagation du virus.

La Côte d’Ivoire, semble déterminée à limiter l’expension du virus avec cette campagne massive de demoustiquation lancée par L’INPH. Le but est de sensibiliser les populations sur l’importance des moustiquaires et des vêtements limitant l’exposition aux moustiques.

Si cette initiative est à saluer, il est important de rappeler que la raison pour laquelle l’Afrique est toujours victime de ces maladies parasitaires c’est bien l’insalubrité.

 


Leave a Comment