Share

Burundi : Beyoncé s’engage à améliorer l’accès à l’eau potable


Beyoncé
Beyoncé dans un hôpital Haïtien | Rap-Up

Environnement Burundi – L’icône de la pop Beyoncé (en partenariat avec l’UNICEF) va utiliser son pouvoir de superstar derrière un nouvel effort pour apporter de l’eau potable aux enfants du Burundi. BEYGOOD4BURUNDI, ou “soyons bons pour le Burundi” est un projet avec pour objectif d’aider à construire des puits et à améliorer les installations d’eau dans les écoles, selon les déclarations officielles de l’UNICEF et de la chanteuse américaine.

Deux personnes sur cinq au Burundi, n’ont pas accès à l’eau potable, et les maladies liées à l’eau et à l’assainissement sont parmi les principales causes de décès chez les enfants dans ce pays d’Afrique de l’Est. Un enfant sur 12 au Burundi décède avant l’âge de 5 ans, selon l’UNICEF.

«L’accès à l’eau est un droit fondamental. Lorsque vous donnez aux enfants une eau propre et saine, vous ne leur donnez pas seulement la vie, vous leur donnez la santé, une éducation et un avenir plus brillant», a déclaré Beyoncé.

La chanteuse américaine a déclaré que plus de 2 millions de personnes au Burundi passaient plus de 30 minutes par jour à recueillir de l’eau, obligeant les enfants à manquer l’école et mettant les filles en danger particulier car elles parcourent des kilomètres à la recherche de puits.

Beyoncé : sensibiliser à l’aide de la notoriété

Beyoncé a vendu plus de 100 millions d’enregistrements en tant qu’artiste solo et près de 17 millions d’albums. Elle a trois enfants, y compris des jumeaux, avec son mari, l’étoile du rap Jay Z.

La première phase de BEYGOOD4BURUNDI se concentre sur quatre régions rurales du pays, victimes de troubles civils et de violence ainsi que de la sécheresse et de la malnutrition.

Le Burundi a été plongé dans la crise en avril 2015 lorsque le président Pierre Nkurunziza a déclaré qu’il envisageait de se présenter à un troisième mandat, ce que l’opposition a déclaré inconstitutionnel car violant un accord de paix ayant mis fin à la guerre civile du pays 10 ans plus tôt.

Nkurunziza a été réélu, mais certains adversaires ont pris les armes. Au moins 700 personnes ont été tuées, et les groupes de défense estiment que plus de 400 000 personnes ont été déplacées.

La participation de la chanteuse américaine pour cette cause humanitaire pourra certainement mettre en lumière les problèmes d’accès à l’eau potable dont souffre le Burundi en particulier et le continent africain en général. Cependant, ni Beyoncé ni l’UNICEF n’ont répondu aux questions liées aux montants exacts de cet investissement.

Sources : VOA et UNICEF


Leave a Comment