Share

La Banque mondiale lance le premier dispositif de financement d’envergure en faveur des femmes entrepreneurs


Women Entrepreneurs Finance Initiative
Le Women Entrepreneurs Finance Initiative, une initiative soutenue par la Banque Mondiale © Worldbank.org

Actualité Afrique – L’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (Women Entrepreneurs Finance Initiative – We-Fi – en anglais) ambitionne de mobiliser un milliard de dollars pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

L’initiative part du principe que les femmes contribuent grandement à l’essor du secteur privé, mais elles peinent à développer des entreprises établies, car elles font face à des obstacles tels que l’environnement des affaires ou l’exclusion du système financier formel.

Le Président du Groupe Banque mondiale affirme : « l’émancipation économique des femmes est critique pour réaliser une croissance inclusive, nécessaire pour élino-mining l’extrême pauvreté. C’est pour cela qu’elle est une priorité pour nous ».

Une initiative public-privé pour l’essor des entrepreneures

Ainsi, l’initiative We-Fi interviendra sur plusieurs fronts afin d’adresser les différentes contraintes au financement et à la pérennité des entreprises féminines :

  • Améliorer l’accès au capital
  • Apporter une assistance technique : renforcement de capacités, accompagnement en matière de réseautage et de mentorat ou des opportunités pour évoluer sur les marchés intérieurs et internationaux
  • Investir dans des projets de soutien aux femmes et aux PME féminines
  • Intervenir de manière complémentaire au secteur public dans l’amélioration de l’environnement des affaires pour les PME détenues ou dirigées par des femmes et l’élargissement des débouchés commerciaux pour ces femmes

L’initiative vise tous les pays clients du Groupe de la Banque mondiale. Le fonds sera financé d’une part par des donateurs et d’autre part par la contribution d’institutions financières internationales, des banques commerciales, des fonds d’investissement et d’autres acteurs du marché. C’est la première initiative globale public-privé axée exclusivement sur les femmes des pays en voir de développement.

L’initiative a été initiée par les États-Unis et l’Allemagne. Elle bénéficie également du soutien des pays suivants : Arabie saoudite, Australie, Canada, Chine, Corée du Sud, Danemark, Émirats arabes unis, Japon, Norvège, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Malgré l’importance du We-Fi, les analystes estiment qu’un fonds d’un milliard de dollars représente un montant infime au regard des besoins des femmes entrepreneurs. À titre d’exemple, selon la Banque africaine de développement, les femmes entrepreneurs africaines à elles seules ont besoin de 42 milliards de dollars pour réaliser leur potentiel.

 


Leave a Comment