Share

Le Ghana devient le premier pays d’Afrique subsaharienne à envoyer un satellite dans l’espace


Le Ghana envoie son premier satellite en orbite
L’équipe d’étudiants qui a développé GhanaSat-1. © via yen.com.gh

Accra (Africapostnews) — Le premier satellite ghanéen GhanaSat-1 a été déployé avec succès et a été mis en orbite à une altitude de 420 km.

Le projet GhanaSat-1 a été développé par des étudiants de l’université All Nations University de Koforidua, 85km à l’est de la capitale. Le satellite a été envoyé le 10 juin sur la station spatiale internationale (ISS), depuis le centre spatial Kennedy en Floride.

Plus de 400 personnes, ainsi que les ingénieurs qui ont élaboré le projet étaient réunis pour le lancement. Aussi, l’opération a été retransmise en direct au campus de l’université All Nations University. Les premiers signaux du satellite ont été reçus peu après.

L’élaboration de ce projet par des étudiants ghanéens, accompagnés par l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise a duré deux ans et a coûté environ 50.000 dollars

Le satellite qui a des caméras à bord pourra prendre des photos et servira à surveiller les côtes ghanéennes. Il sera utilisé à des fins cartographiques et aussi afin d’accroitre les capacités du pays en science et technologie spatiales.

« Cela nous ouvre les portes pour d’autres activités spatiales » a déclaré à la BBC le docteur Richard Damoah, coordinateur du projet. « Cela aidera également le pays à former la génération future à l’utilisation de satellites dans différentes activités de la région » a-t-il ajouté.

Le Ghana, premier pays d’Afrique subsaharienne à matérialiser un tel projet pourra explorer pleinement la technologie spatiale.


Leave a Comment