Share

Burundi : une attaque à la grenade dans un bar fait cinq morts et une quarantaine de blessés


Cinq morts dans l'explosion d'une grenade dans un bar
Les forces de l’ordre sont arrivées peu après la fuite de l’assaillant. © ONESPHORE NIBIGIRA / AFP

Burundi (Africapostnews) — Un homme non identifié a jeté une grenade dans un débit de boissons dans la ville de Gatara située au nord du pays. L’incident qui s’est déroulé dans la nuit de dimanche à lundi, a fait 5 morts et une quarantaine de blessés selon un bilan provisoire.

Ce dimanche, plusieurs dizaines de personnes se sont rendues dans un bar à l’invitation d’une personnalité de la région (Kayanza). La soirée a vite tourné au drame. En cause, l’explosion d’une grenade au sein de l’établissement.

L’attaque à la grenade a fait cinq morts dont un enfant et quarante quatre blessés selon un communiqué de la police. Initialement, le chiffre était de huit morts mais trois personnes auraient été réanimées à l’hopital.

Le lanceur de grenade n’a pas été identifié. Cependant, trois suspects ont été arrêtés dans la commune et sont entre les mains de la police.

L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais les autorités ont écarté le motif politique. Selon elles, il s’agirait d’un terroriste.

« Il s’agit d’un terroriste non encore identifié qui a lancé une grenade sur un groupe de personnes » a lancé au micro de la BBC, Pierre Nkurikiye porte-parole de la police.

Selon la police, l’attaque visait la personnalité à l’origine du rassemblement. Il s’agit du Directeur général de Sogestal, une entreprise de lavage de café.

Des attaques similaires se sont multipliées depuis le mois dernier au nord et au sud de Bujumbura et n’ont jamais été revendiquées.


Leave a Comment