Share

L’Afrique du Sud signe un accord de libre-échange avec les pays d’Afrique australe et orientale


 

Actualité Afrique – L’Afrique du Sud a signé la semaine dernière à Kampala l’accord portant création de la zone de libre échange tripartite (TFTA) lors d’une réunion réunissant les ministres du Commerce et les représentants de l’Union douanière d’Afrique australe (Southern African Custom Union (SACU) en anglais), de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe.

L’Afrique du Sud est devenue le 19e pays à signer un accord établissant la zone de libre-échange tripartite dans le cadre du Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA). Le TFTA représente un marché intégré de 26 pays avec une population combinée de 625 millions de personnes et un produit intérieur brut total (PIB) de 1,6 billion de dollars américains.

Le COMESA a été lancé à Sharm el-Shaik en Égypte en juin 2015. L’Afrique du Sud n’a pas signé l’accord à l’époque en raison de l’inachèvement de certaines annexes du document.

Selon le ministre sud-africain du Commerce et de l’Industrie, le Dr Rob Davies :  « La conclusion de ces négociations constituera une autre avancée importante dans le processus et fournira des avantages commerciaux à nos entreprises en leur permettant de commercialiser des produits entre le SACU et les pays de l’EAC à un tarif réduit ou nul ».

L’accord entrera en vigueur une fois que 14 pays présenteront leurs instruments de ratification. L’Égypte a été le premier pays à ratifier l’accord.

Une fois l’accord entré en vigueur, il réduira les tarifs sur les marchandises échangées entre les pays tripartites et créera de nouvelles opportunités pour les exportations ainsi que des chaînes de valeur régionales.

 


Leave a Comment