Share

Cameroun : au moins 14 civils morts dans un double attentat-suicide dans l’extrême nord


Attentat dans le nord du Cameroun
Des militaires quadrillent la ville de Waza. © via LeParisien.fr

Cameroun (Africapostnews) — Dans la nuit de mercredi à jeudi, un double attentat s’est produit dans la ville de Waza, à l’extrême nord du Cameroun faisant au moins quatorze morts.

L’attaque attribuée à Boko Haram, s’est déroulée aux environs de 22h30 dans la ville de Waza. Cette ville est située au nord du Cameroun, frontalière du Nigéria où sévit régulièrement la secte islamique.

Les deux kamikazes auraient agi dans un quartier fréquenté à proximité de restaurants, de commerces, des débits de boissons. On dénombre selon le bilan officiel, seize morts dont les kamikazes et une trentaine de blessés.

Il y a eu un retour au calme et des militaires ont quadrillé la ville. « La ville est bouclée (par les forces de défenses). Personne n’entre, personne ne sort » a indiqué un responsable de la ville qui a souhaité gardé son anonymat.

Waza est régulièrement le théâtre d’affrontements entre l’armée et les combattants de Boko Haram. Pour le moment, l’attentat n’a pas été revendiquée.


Leave a Comment