Share

Centrafrique : un bébé meurt d’une balle en pleine tête dans un hôpital


Le personnel de Médecins Sans Frontières s’implique activement en RCA. © via msf.lu

Centrafrique (Africapostnews) — L’hôpital de Zémio, situé à l’est de la République centrafricaine a été le lieu du meurtre d’un bébé ce mardi 11 juillet, rapporte un communiqué de Médecins Sans Frontières (MSF).

Deux hommes armés ont pénétré l’enceinte de l’hôpital de Zémio, où 7000 personnes se sont réfugiés depuis la recrudescence des combats dans le sud-est du pays, peut-on lire dans le communiqué.

Les hommes ont menacé une famille à l’hôpital, qui après avoir accompagné un de ses membres pour des soins, a dû rester sur les lieux pour éviter les violences.

La mère de famille avec son bébé en main, tentait de fuir lorsque les deux hommes ont ouvert le feu. Le bébé a été touché dans la tête par une balle et est mort sur le coup. Un membre de MSF a été témoin de l’événement.

« Nous sommes choqués et attristés par le meurtre d’une enfant à l’hôpital de Zemio, dans lequel MSF travaille. Nous adressons nos condoléances à la famille de l’enfant. Nos pensées sont avec eux et tous ceux qui ont assisté à sa mort brutale », a déclaré Mia Hejdenberg, chef de la mission MSF en RCA.

Elle a ensuite dénoncé l’escalade des violences contre les civils en RCA avant de s’insurger contre « le manque de respect des groupes armés… pour les soins médicaux mais aussi pour les populations civiles ».

« Cela indique également que l’espace pour les organisations humanitaires en RCA se réduit, alors que la situation seécuritaire se détériore » a-t-elle dit.

« Cet incident sécuritaire nous contraint à évacuer le personnel MSF de Zémio, laissant des milliers de personnes sans accès aux soins de santé dans la région », a regretté Mia Hejdenberg.


Leave a Comment