Share

Tchad : la crise économique oblige le gouvernement à suspendre les exonérations fiscales


Le président Tchadien Idriss Deby
Le président Tchadien Idriss Deby

Tchad (Africapostnews) – Confronté à une grave crise économique, le gouvernement tchadien a décidé de suspendre les exonérations fiscales qu’il accordait jusque-là. Avec cette mesure, les autorités espèrent engranger environ 100 milliards FCFA de recettes fiscales supplémentaires sur un an.

Contraint à un plan de rigueur par la crise et la baisse des revenus pétroliers, le Tchad multiplie les coupes budgétaires et met un terme aux exonérations fiscales accordées aux opérateurs économiques.

Avec 51 milliards FCFA d’exonérations fiscales accordées au premier semestre 2017, le Tchad accordait plus d’exonération qu’il ne faisait rentrer de recette dans les caisses publiques. Il espère désormais transformer le montant de ces exonérations en recettes fiscales. Elles pourraient atteindre 100 milliards FCFA sur une année glissante.

Un plan de restructuration des recettes publiques non pétrolières est à l’étude. Le gouvernement Tchadien n’exclut pas de remettre en place les exonérations, dans une forme différente, quand la situation économique s’améliorera.


Leave a Comment