Share

Économie : le Ghana ne veut plus de l’aide du FMI


L'arche de l’indépendance à Accra au Ghana
L’arche de l’indépendance à Accra au Ghana

Ghana (Africapostnews) – Sous programme d’aide du Fonds monétaire international (FMI) depuis  avril 2015, le Ghana a décidé de mettre un terme à ce programme à la surprise générale. Le président ghanéen Nana Akufo-Addo veut explorer d’autres voies pour rétablir une croissance durable dans son pays.

On s’attendait à ce que le Ghana prolonge le programme d’aide du FMI jusqu’en décembre 2018, son président Nana Akufo-Addo a décidé d’y renoncer.

L’exécutif ghanéen dit vouloir se consacrer à la mise en œuvre de son programme interne de relance économique et de création d’emplois. Pour y parvenir, le gouvernement va s’imposer une rigueur dans la gestion budgétaire et fiscale.

Pour rappel, le programme d’aide du FMI prévu pour une période de 3 ans avait permis au Ghana de recevoir 918 millions USD de l’institution de Bretton Woods.

Il est rare qu’un pays africain en difficulté financière renonce à l’aide du FMI. Le Ghana fait figure de pionnier.


Leave a Comment