Share

Economie : 17% des crédits accordés par les banques de la CEMAC ne seront pas remboursés


Une vue de la ville de Yaoundé (Cameroun)
Une vue de la ville de Yaoundé (Cameroun) – Crédit photo : ifa-fiv.org

CEMAC (Africapostnews) – Les banques de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) octroient chaque année des milliards FCFA de crédits aux agents économiques. Cependant, selon le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC et président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), le volume des créances irrécouvrables se situe entre 15 et 17%.

La COBAC s’est réuni à Ndjaména au Tchad ce 19 juillet pour discuter entre autres de la situation des banques qui pâtissent des difficultés économiques des Etats de la CEMAC.

« La Cobac tient à éviter une nouvelle catastrophe bancaire dans la CEMAC, car la situation des années 80 où les faillites bancaires ont déstabilisé la sous-région est encore vive dans les mémoires. Ces deux dernières années, il y a eu un accroissement des interventions judiciaires dans les litiges opposant les établissements de crédits et de micro-finances à leurs clients, et une multiplication des recours desdits établissements contre des décisions de la Commission bancaire », a indiqué Abbas Mahamat Tolli.

Il a par ailleurs souligné que le volume des crédits accordés par les banques qui ne seront pas remboursés (irrécouvrables) se situe entre 15 et 17%. Ce niveau est de nature à impacter les établissements bancaires, à dégrader leur rentabilité et menacer leur pérennité. C’est pourquoi la COBAC encourage les banques à prendre les mesures nécessaires pour accorder des crédits à des personnes physiques ou morales économiquement solvables.


Leave a Comment