Share

Mudclo, le moteur de recherche créé par un étudiant ghanéen qui veut rivaliser avec YouTube.


Mudclo le prochain concurrent de YouTube
Le concepteur de Mudclo. © via ugfile.com

Ghana (Africapostnews) — Gabriel Opare, étudiant ghanéen de 19 ans a conçu Mudclo, un moteur de recherche vidéo qui pourrait rivaliser avec le géant américain YouTube (Google).

Gabriel Opare est un Ghanéen de 19 ans, étudiant la sociologie à l’Université du Ghana qui décrit l’Afrique comme la prochaine Silicon Valley. Passionné d’informatique, il a appris à coder tout seul en suivant des cours en ligne durant son temps libre.

Il vient de concevoir Mudclo, un moteur de recherche vidéo gratuit qui selon lui pourrait mettre à mal la suprématie de YouTube dans le domaine. Mudclo cherche des vidéos sur plusieurs différentes sites web, les regroupe et les propose sur son site.

« Je pense que mon projet est assez bon et peut avoir une envergure mondiale. Il est vrai que YouTube est un site d’hébergement de vidéos, mais ce sont (YouTube et Mudclo) deux concepts différents » a-t-il dit.

« Alors que YouTube n’est qu’un site d’hébergement de vidéos, Mudclo combine les capacités de YouTube avec celles de deux autres sites d’hébergement de vidéos. » a ajouté Gabriel Opare.

Mudclo dans le viseur

Mudclo, sur lequel les recherches les plus populaires sont les publicités, clips vidéos et contenus amateurs entre autres, attire de grandes compagnies de technologie. Cependant, il reste du travail en ce qui concerne quelques bugs à réparer et l’amélioration des caractéristiques et de l’expérience visuelle proposée aux utilisateurs.

Selon Opare, il s’est inspiré d’autres jeunes Ghanéens dynamiques et déterminés à créer des entreprises dans un continent où les opportunités sont minces et où le chômage est répandu.

Les experts estiment que les NTIC pourraient aider l’Afrique à surmonter les insuffisances de ses infrastructures. Elles pourraient aussi satisfaire la demande grandissante des consommateurs, booster les échanges régionaux, diversifier l’économie et mettre un terme à la dépendance aux matières premières.


Leave a Comment