Share

Gabon : des résultats du baccalauréat catastrophiques après une année scolaire chaotique


Une salle de classe  à Libreville
Une salle de classe à Libreville

News Gabon (Africapostnews) – Les premiers résultats de la session 2017 du baccalauréat sont progressivement rendus publics depuis ce matin dans les différents centres d’examen du Gabon. Selon les informations recueillies par africapostnews.com près de 90% des candidats sont en échec au 1er tour, un résultat peu surprenant au regard de l’année scolaire en grande partie perturbée par la grève des enseignants.

« Les résultats du baccalauréat cette année sont catastrophiques. On s’y attendait. Lors des corrections, plusieurs de mes collègues ont constaté comme moi une baisse du niveau des candidats », s’exclame Jean N., un enseignant au lycée Léon Mba de Libreville, pourtant l’un des plus réputés du pays.

L’année scolaire 2016-2017 au Gabon a été marquée par la longue grève des enseignants qui réclamaient l’amélioration de leurs conditions, la construction de plusieurs établissements scolaires pour mettre fin aux classes pléthoriques ou encore le paiement de diverses primes non versées par l’Etat. Cette grève qui a duré 5 mois a raccourci l’année scolaire et obligé les chefs d’établissement à parfois délivrer des bulletins de notes aux élèves où ils étaient uniquement évalués dans 2 ou 3 matières.

Absence de professeurs dans certaines matières inscrites au programme

Au mois de février, plusieurs élèves de classe de 3e et de terminale, classes d’examen, interrogés par africapostnews.com disaient n’avoir jamais suivi de cours dans certaines matières pourtant inscrites à leur programme. Les lacunes accumulées par les élèves leur ont été fatales lors de l’examen national du baccalauréat.

Ainsi au centre du Lycée Mabignat, sur 800 candidats inscrits en série A1, seuls 73 ont réussi leur baccalauréat dès le premier tour, soit un taux de réussite de 9,12%. Les candidats du centre du Lycée Jean-Baptiste Obiang Etoughé à Libreville ont fait à peine mieux, 103 admis sur 900 candidats, environ 11,4% de taux de réussite. Un résultat bien meilleur que celui des candidats du centre du Lycée Jean Hilaire Aubame Eyéghé de Libreville où seuls 8,6% des candidats ont obtenu leur baccalauréat d’office. Dans l’ensemble, à Libreville le taux de réussite est extrêmement faible.

Les premiers résultats observés à Libreville ne sont pas isolés. En province également, les tendances sont similaires. A Makokou le taux de réussite dès le premier tour serait d’environ 15% tandis qu’à Franceville, on enregistre un record au centre Lema avec 20% d’admis d’office.

Au ministère gabonais de l’éducation nationale, qui fera une déclaration lorsque l’ensemble des résultats nationaux seront connus, on compte sur les candidats admissibles pour faire grimper le taux de réussite au second tour.


Leave a Comment