Share

Prisonniers politiques au Congo : les avocats de l’opposant Okombi Salissa dénoncent l’indifférence de la communauté internationale


L’opposant Congolais Okambi Salissa

Congo (Africapostnews) – Le pool d’avocats qui assure la défense de l’opposant et ancien candidat à l’élection présidentielle André Okombi Salissa, est monté au créneau pour s’insurger contre l’ « indifférence totale de la communauté internationale » face au sort des « nombreux opposants politiques se trouvent toujours incarcérés » au Congo.

Les quatre avocats d’André Okombi Salissa rappelle dans un communiqué que leur client « conteste avec la plus grande fermeté le bien-fondé de cette inculpation qui ne repose sur aucun fondement sérieux. ».

Détenu à la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) de Brazzaville, l’opposant au régime du président Denis Sassou Nguesso a saisi la chambre d’accusation afin de contester la régularité de la procédure ayant conduit à son incarcération au mois de mars. Sa saisine a cependant été rejetée par la chambre d’accusation.

« La Chambre d’accusation refusait d’exano-mining les moyens de nullité soulevés par la Défense au motif qu’un accusé n’était pas fondé à contester la régularité d’une procédure.

Statuant sur un pourvoi formé contre cet arrêt, la Cour suprême du Congo a décidé d’annuler l’arrêt de la chambre d’accusation et de renvoyer l’affaire devant une chambre autrement composée », déclarent les avocats d’André Okombi Salissa qui rappellent que leur client a toujours clamé son innocence.

André Okombi Salissa est défendu par Me Boukounta Diallo, Me Yvon Ibouanga, Me Stéphanie Le Meignen et Me Clément Abitbol.


Leave a Comment