Share

Football : la Guinée va solliciter l’aide de la Sierra Leone pour accueillir la CAN à 24 équipes en 2023


Une vue aérienne du stade de Conakry
Une vue aérienne du stade de Conakry

Guinée-Conakry (Africapostnews) – Désignée pays organisateur de la CAN 2023 pour accueillir 16 équipes, la Guinée maintient son intention d’organiser la compétition après la réforme qui fait passer le nombre d’équipes du tournoi à 24. Malgré ses limites en termes d’infrastructures (5 stades prévus alors que 6 au minimum sont exigés), la Guinée va proposer à la Sierra Leone une co-organisation de la compétition.

5 groupes logés en Guinée et 1 groupe logé en Sierra Leone. C’est la proposition que la fédération guinéenne de football entend faire à sa voisine pour conserver l’organisation de la CAN 2023 qui comptera 24 équipes.

Initialement, la Guinée avait retenu cinq stades pour accueillir le tournoi. La capitale Conakry abriterait 2 stades et trois villes de l’intérieur (Kankan, Labé et Nzérékoré) abriteraient chacune 1 stade.

Avec le concours de la Sierra Leone, la Guinée souhaite que le Brookfields National Stadium de Freetown accueille un groupe de 4 équipes. Construit en 1980, le National stadium (anciennement Siaka Steven Stadium) compte 45 000 places. Cependant, le stade est vieillissant. Il nécessite des travaux de mise à niveau pour accueillir la compétition.


Leave a Comment