Share

Burkina Faso : depuis sa cellule Djibrill Bassolé sollicite l’intervention d’Emmanuel Macron


L'ancien ministre des affaires étrangères
L’ancien ministre des affaires étrangères // DR oeildafrique.com

News Burkina Faso (Africapostnews) – Djibrill Bassolé, l’ancien ministre des affaires étrangères du président déchu Blaise Compaoré, a écrit au président français Emmanuel Macron depuis sa cellule. L’ancien ministre, poursuivi pour trahison et attentat, demande à Emmanuel Macron d’intervenir auprès de son homologue Roch Marc Christian Kaboré, afin qu’il soit autorisé à se faire soigner en France.

Emmanuel Macron semble représenter le dernier espoir du détenu Djibrill Bassolé. Bien que le groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies ait demandé en juillet la libération immédiate de Djibrill Bassolé, ce dernier a contacté Emmanuel Macron, qu’il croit capable d’infléchir la position du président Roch Marc Christian Kaboré.

Ainsi, dans son courrier adressé au président français, l’ancien premier ministre demande en désespoir de cause, une intervention dans le but de mettre fin à sa détention et lui autoriser un voyage en France pour se voir administrer un traitement contre les problèmes coronariens dont il souffre. Nul ne sait si Emmanuel Macron va donner suite au courrier qu’il a reçu.

Djibrill Bassolé est soupçonné d’avoir tenu une conversation téléphonique avec le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro en vue de préparer un putsch. Dans cette conversation, jamais authentifié, on peut entendre deux personnes projeter la déstabilisation du Burkina Faso et l’organisation d’une rébellion dans le pays.


Leave a Comment