Share

Kenya : Uhuru Kenyatta donné en tête des élections. Raila Odinga dénonce des fraudes


Uhuru Kenyatta et Raila Odinga
Uhuru Kenyatta et Raila Odinga // DR theconversation.com

Kenya (Africapostnews) – Les résultats provisoires communiqués par la commission électorale du Kenya placent le président sortant Uhuru Kenyatta en tête de cette élection à haut risque. Le président sortant est crédité de 54,57% des suffrages exprimés sur la quasi-totalité des bureaux de vote. Son challenger, Raila Odinga, n’obtiendrait que 44,58%. Ce dernier dénonce des fraudes massives.

Le Kenya va-t-il connaitre une nouvelle vague de violences post-électorales à l’issue du scrutin présidentiel déjà contesté ?

L’annonce des résultats provisoires favorables à Uhuru Kenyatta a été immédiatement suivie par des manifestations et des émeutes dans certaines villes du pays où les soutiens de l’opposant affrontent la police. Raila Odinga, le leader de l’opposition ne reconnait pas les résultats annoncés. Des voix dans la communauté internationale s’élèvent pour appeler au calme et le pays retient son souffle pour ne pas revivre des événements similaires aux violences post-électorales de 2007 au cours desquels environ 1 000 personnes ont perdu la vie et 600 000 personnes ont été déplacées.

Raila Odinga accuse la commission de diffuser des faux résultats et d’avoir empêché ses agents électoraux de reproduire les « vrais » procès-verbaux des bureaux de vote.

Les forces de sécurité ont été massivement déployées à travers le pays. Pas moins de 150 000 hommes ont été mobilisés pour sécuriser le scrutin et prévenir des violences


Leave a Comment