Share

L’Afrique et l’Asie, les principaux vide-ordures de l’occident


Saisie de déchets illégaux
Plus d’un million et demi de tonnes de déchets saisi par Interpol. © INTERPOL

(Africapostnews) — Interpol a annoncé avoir saisi plus d’un million et demi de tonnes de déchets illégaux suite à l’opération « Trente jours d’action ». La majorité des débris sont envoyés en dehors de toute légalité en Afrique et en Asie.

L’opération lancée par l’Organisation internationale de police criminelle a mobilisé 43 polices. Celle-ci s’est déroulée du 1er au 30 juin.

La saisie est impressionnante : plus d’un million et demi de tonnes de déchets répartis sur plus de 80 sites illégaux. Cette découverte met en cause 326 personnes et 244 compagnies dans ces délits d’ordre criminel et administratif.

Les déchets sont pour la plupart des rebuts électroniques et mécaniques venant de l’industrie automobile (ordinateurs, batteries et moteurs de voitures etc…). Ces détritus exportés illégalement proviennent majoritairement d’Europe et d’Amérique du Nord et trouvent principalement destination en Afrique et en Asie.

Ces tractations entre certains pays européens nuisent fortement à l’environnement, notamment au sol, à l’eau et à l’air dans les pays visées. De plus le trafic de déchets, ce banditisme organisé, profite du laxisme de certaines législations concernant le traitement des résidus.

Cette procédure d’Interpol a mis en lumière de nouveaux circuits empêchant ainsi le transfert de trois cent tonnes de déchets en provenance de Chypre et à destination d’Amérique centrale.


Leave a Comment