Share

Grâce Mugabe accusée d’avoir agressé un mannequin dans un hôtel de Johannesburg


Justice Zimbabwe/Afrique du Sud – Grace Mugabe, première dame du Zimbabwe, pourrait faire l’objet d’une action en justice. Elle est accusée d’avoir battu et blessé une jeune femme, mannequin, qui se trouvait avec ses deux fils en Afrique du Sud.

La supposée victime Gabriella Engels, jeune top modèle âgée 20 ans, a déclaré qu’elle allait traduire Mme Mugabe devant les tribunaux car cette dernière l’avait agressé. L’altercation aurait eu lieu dans la soirée dimanche 14
Août dans un hôtel de Johannesburg.
Sur son compte Twitter Mlle Engels a partage les photos des blessures que lui aurait infligés Mme Mugabe

Grace Mugabe aurait attaqué Mlle Engels avec une rallonge après l’avoir trouvée dans un hôtel avec ses fils, Robert Junior et Chatunga. Ces derniers censés poursuivre leur études en Afrique du Sud ont été souvent impliqués dans des incidents liés à l’alcool et la drogue.
La supposée victime au sortie de l’altercation a décidé de porter plainte déclarant que les blessures infligées par la première dame Zimbabwéenne mettront à risque sa carrière.
Ainsi selon Sizakele Nkosi Malobane, ministre de la Sécurité pour la province sud-africaine du Gauteng « Une plainte pour agression a été ouverte contre Grace Mugabe »

Selon l’AFP, l’épouse de Robert Mugabe s’est depuis rendue à la police sud-africaine. Elle devrait comparaître devant un tribunal à 13 heures.


Leave a Comment