Share

Afrique du Sud : une bataille juridique en cours pour la reconnaissance légale du mariage musulman


© TSA

Société Afrique du Sud (APN) – Women’s Legal Center (WLC), une association de défense des femmes a intenté lundi une action en justice contre le gouvernement Sud africain afin d’obtenir la reconnaissance légale des mariages musulmans.

Les musulmans représentent 3% de la population sud-africaine, soit 56 millions d’habitants. Malheureusement pour cette minorité sud-africaine le mariage musulman n’a pas de reconnaissance légale.
Cela a amené le Women’s Legal Center (WLC) a intenté une action en justice afin que le président Jacob Zuma, le Parlement, les ministères de l’Intérieur, de la Justice reconnaissent le mariage musulman à travers l’adoption du projet de loi.

La représente de l’association, Seeham Samaain, a déclaré « Nous voulons que la justice oblige le gouvernement à légiférer afin que soit reconnu les mariages musulmans »
En effet, selon l’association, les femmes musulmanes ne bénéficient pas des mêmes protections offertes aux femmes dans les mariages civils. Le mariage musulman n’étant pas reconnu légalement il est également difficile pour les conjoints musulmans d’obtenir le divorce auprès des tribunaux.

L’association se bat également pour étendre les avantages tels que les pensions, les héritages et la prise en charge des femmes qui entrent dans des mariages religieux.
Ce combat juridique menée par le WLC permettrait une meilleure intégration de la minorité musulmane et permettrait aux femmes musulmanes d’être à l’abri juridique en cas de divorce.

La Haute Cour du Cap devrait statuer sous peu sur ladite action de justice.


Leave a Comment