Share

Total accusé de fraude en Guinée Equatoriale


Total poursuivi pour fraude
La Guinée-Équatoriale réclame 73 millions d’euros à Total © via dakar-echo.com

Guinée Equatoriale News – Le ministre des Finances, Miguel Engonga Obiang a déclaré lundi à l’AFP que le géant français Total devrait payer une amende de 48 milliards de francs CFA (73 millions d’euros) pour « fraude ».

L’accusation concerne la vente de carburants entre 2010 et 2012. « Au bout de nos investigations, nous avons trouvé qu’il y a cette situation suspecte et frauduleuse » a rajouté Miguel Engonga Obiang.

Le gouvernement équato-guinéen attendait lundi une proposition d’arrangement de la part de Total mais l’entreprise française ne s’est toujours pas exprimée publiquement depuis l’annonce de l’accusation.

Malabo a donc déclaré que le dossier sera porté devant la justice et qu’une procédure judiciaire sera engagée.

Cette affaire rappelle les tensions entre les deux pays. En effet Téodorin Obiang Nguema, vice-président et fils de l’actuel président, est jugé en France dans l’affaire des biens mal acquis pour laquelle il risque 3 ans de prison ; une amende de 30 millions d’euros ainsi que la confiscation de tous les biens concernés.


Leave a Comment