Share

Gabon : le vice-président, Maganga Moussavou veut également conserver le poste de maire de Mouila


Pierre-Claver Maganga Moussavou
Pierre-Claver Maganga Moussavou // DR Gabonbreview

Gabon (Africapostnews)  – Le nouveau vice-président de la République gabonaise, Pierre-Claver Maganga Moussavou, a indiqué qu’il souhaitait conserver la gestion de la mairie de Mouila cumulativement avec ses nouvelles fonctions. Cependant, son intention est contraire à la Constitution gabonaise.

En séjour à Mouila dont il est l’édile, Pierre-Claver Maganga Moussavou a fait savoir à ses administrés, à la surprise générale, son intention de demeurer maire. Passé le temps de l’étonnement, plusieurs personnalités et médias locaux ont fait part de leurs réserves.

« Les fonctions de vice-président de la République sont incompatibles avec l’exercice de toute autre    fonction publique et activité privée à caractère lucratif ». Les dispositions de l’article 14b de la Constitution gabonaise sont sans ambiguïté. Les fonctions de vice-président de la République sont incompatibles avec celle de dirigeant d’un exécutif local.

Le maintien de Pierre-Claver Maganga Moussavou à la tête de la mairie de Mouila alors même qu’il a déjà prêté serment en qualité de vice-président de la République serait une violation de la Constitution. Reste à savoir, le traitement que l’exécutif gabonais réservera à cette intention.


Leave a Comment