Share

Mauritanie : une tempête fait quinze morts et de nombreux dégâts matériels dans le sud du pays


© Bénin Web TV

Actualité Mauritanie – Dans la nuit du 4 septembre, une violente tempête suivie de pluies torrentielles a causé la mort de quinze personnes et d’importants dégâts matériels dans la commune de Boghé , au sud de la Mauritanie.

C’est aux alentours d’une heure du matin que la tornade aurait éclaté la région du Brakna. Plongés dans le sommeil, les habitants ont été surpris par les fortes bourrasques qui ont emporté toitures, arraché arbres et poteaux électriques et fait effondrer des maisons.

C’est la communune de Boghé et les villages aux alentours (Sarandougou, Niakaka et de Gourel Boubou) qui ont été les plus touchés. Selon la presse locale, la tempête a également touché la région de l’Assaba , voisine de celle du Brakna. On dénombre également d’importants dégâts matériels. Le bilan provisoire faisait état de 9 morts et une trentaine de blessés. Un bilan revu à la hausse et qui s’élève désormais à une quinzaine de morts selon les sources officielles.

Les autorités administratives et militaires se sont déployées dans les deux régions concernées pour organiser les premiers secours aux sinistrés. Les corps ont été retirés des décombres et les blessés conduits dans les structures hospitalières les plus proches et soignés gratuitement.   Les autorités s’organisent également pour trouver des logements provisoires aux sinistrés devenus sans-abris.

Communiqué du ministre de l’Intérieur et mobilisation des autorités

Mardi dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a édifié l’opinion nationale sur ladite tempête. On pouvait donc lire sur ce courrier : « Des zones des wilayas du Brakna et de l’Assaba ont été frappé la nuit dernière par des tempêtes violentes accompagnées de pluies, ce qui a causé de grands dégâts humains, à savoir la mort de 15 personnes dont 9 au Brakna, 6 en Assaba et 41 blessés dont 12 atteints de blessures graves. Quatre d’entre eux ont été évacués à Nouakchott, les autres suivent leur traitement dans les hôpitaux régionaux d’Aleg et de Kiffa. »

Signalant la mise en place de comités chargés de l’évaluation des dégâts, le ministre a également annoncé son déplacement dans les plus brefs délais vers les zones sinistrées.

Ces derniers jours, les intempéries font rage dans la région du sahel, et on dénombre de nombreux cas de sinistres liés à ces dernières. Le cas de plus alarmant reste celui de la Sierra Léone , où les intempéries ont causé des inondations et éboulées, tuant ainsi au moins 500 personnes et faisant de milliers de sans-abris.


Leave a Comment