Share

Côte d’Ivoire : l’opérateur français Free débarque sur les écrans ivoiriens


Xavier Niel, PDG de Free Côte d’Ivoire © Ubergizmo

Technologie Côte d’Ivoire – L’opérateur français Free arrive à Abidjan. La libéralisation de l’espace audiovisuel ivoirien aura permis au PDG de Free, Xavier Niel, d’entamer une nouvelle phase de son implantation sur le marché africain. 

Xaviel Niel aura en effet su profiter de la libéralisation récente du paysage audiovisuel ivoirien pour nourrir son ambition africaine. C’est le journal ivoirien Fraternité matin qui l’a annoncé jeudi 14 septembre : Free s’installe à Abidjan.

Après plus de 50 ans de monopole de la chaîne publique RTI, Alassane Ouattara prenait la décision de libéraliser l’audiovisuel de son pays. Ainsi, le passage vers la télévision numérique terrestre (TNT) devrait s’effectuer début 2018, avec l’apparition de nouvelles chaînes. Après un appel d’offres lancé en mai 2016, quatre groupes ivoiriens ont obtenu mi-décembre 2016, le feu vert pour émettre. Les opérateurs Life TV, Optimum Média Côte d’Ivoire, Société audiovisuelle de Côte d’Ivoire et  Sorano Côte d’Ivoire feront donc partis du bouquet TNT ivoirien.

La guerre des opérateurs étrangers

Outres les opérateurs nationaux, ceux internationaux veulent eux aussi, avoir une part du gâteau. Dans son édition du 13 septembre, La lettre du Continent mentionnait la guerre de différentes opérateurs étrangers pour obtenir des parts sur la TNT ivoirienne. Dans la  course, Xavier Niel et sa société Free, le groupe TF1 de Martin Bouygues, ou encore Vincent Bolloré, patron de Canal+. Les deux derniers noms, pas inconnus sur le continent, du fait de leur omniprésence dans plusieurs pays africains.

Après son dépôt de dossier auprès de la Haute autorité de la communication audiovisuel (Haca), Xaviel Niel attendait l’agrément qui l’autoriserait a émettre en Côte d’Ivoire. C’est désormais chose faite ! Les ivoiriens auront donc bientôt la possibilité de souscrire aux bouquets proposé par l’opérateur français.

Très connue en France, Free a lancé en 2012 une révolution dans le milieu des télécommunications en cassant les prix des forfaits mobiles. Mais ce n’est pas prioritairement dans ce domaine que la société de Xavier Niel, veut s’implanter en Côte d’Ivoire. En effet, Free veut premièrement s’imposer dans le milieu audiovisuel en proposant des bouquets TV. Il deviendrait alors un féroce concurrent de Canal+ qui a le quasi monopole en Côte d’Ivoire avec pas moins de 400 000 abonnés.

Toutefois, selon Fraternité matin, le quatrième opérateur de téléphonie mobile français n’exclu pas de demander une licence pour concurrencer les opérateurs téléphoniques sur place. Après la France, la révolution Free gagnera-t-elle aussi la Côte d’Ivoire ?

 

 


Leave a Comment