Share

Une Béninoise lance une pétition pour l’interdiction des sachets plastique comme emballage


Au Bénin, une pétition déclare la  guerre au sachet en plastique.
Au Bénin, une pétition déclare la guerre au sachet en plastique.

Actualité Bénin – Les dangers du plastique ne sont plus à démontrer. Toutefois malgré les campagnes répétées de sensibilisation l’utilisation du sachet plastique comme moyen d’emballage au Bénin ne cesse de croître. À cet effet, une pétition fut lancée par Sandra Idossou pour que le gouvernement béninois interdise l’utilisation de ses sachets plastique comme moyen d’emballage.

La production mondiale de plastique est de 9 kg par seconde. Malheureusement, il en faut beaucoup plus pour que le plastique se dégrade complètement (200 ans environ).  Léger et résistant, le plastique entre dans la fabrication d’une multitude d’objets, dont les emballages. En République du Bénin, acheter la nourriture dans des sachets plastiques ne choque plus et est même devenue étonnamment une pratique des plus récurrentes.

Selon les vendeuses d’aliments, c’est par souci d’économie et pour des raisons pratiques que des sachets plastiques sont devenus des contenants alimentaires. Que les aliments soient chauds ou froids, ces dernières n’hésitent pas à y servir les clients.

Certaines ont même une préférence pour les sachets blancs qui selon elles seraient moins nocifs que les noirs, ce qui n’est bien sûr pas le cas. Rouge, blanc ou noir les sachets plastiques sont nocifs pour l’homme et l’environnement. Aucun aliment ne devrait y être servi.

En effet, certains additifs chimiques contenus dans le plastique et responsables de sa rigidité et de sa souplesse peuvent se dégager des émanations toxiques. Notamment lorsque le sachet plastique est trop usé ou soumis à la chaleur, ou encore lorsqu’il est ingéré par l’homme. Ce qui a long terme peut causer de troubles digestifs et dans le pire des cas le cancer.

Pour lutter contre cette pratique abusive de l’utilisation des sachets plastique, Sandra Idossou, une Béninoise, consultante-formateur en qualité de service, a décidé de lancer une pétition afin de pousser le gouvernement béninois à interdire purement et simplement l’utilisation de ses sachets comme contenant alimentaire. Au moment où cet article a été publié, la pétition enregistrait déjà 3.388 votes sur les 5.000 soutiens requis.

 

Pour Sandra Idossou, il ne s’agit pas juste d’interdire l’utilisation des sachets, mais d’interdire leur importation au Bénin comme l’ont déjà fait plusieurs pays.  « La solution la plus idoine et la plus rationnelle serait déjà d’interdire la production, l’importation, la distribution et la commercialisation au Bénin de ces sachets, comme l’ont d’ailleurs déjà fait certains pays africains. Il faut donc dans l’urgence qu’une loi soit votée et mise en application, assortie de sanctions coercitives sérieuses », a-t-elle déclaré.

 


Leave a Comment