Share

Kenya : le PAM va réduire les rations alimentaires dans les camps de réfugiés


Un camp de réfugiés au Nord du Kenya | © UNHCR / B. BANNON

Actualité Kenya – Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) de l’ONU vient d’annoncer la réduction des rations alimentaires dans les camps de réfugiés au Nord du Kenya. En cause, des difficultés à réunir les financements nécessaires pour couvrir les besoins basiques des réfugiés.

Dans un communiqué de presse, l’agence onusienne PAM a déclaré qu’elle allait réduire de 30% les rations alimentaires dans les camps de réfugiés au Kenya. En effet, faute de financements suffisants, le PAM va devoir limiter les rations distribués aux réfugiés, à peine 6 mois après avoir réinstauré les rations complètes. Les camps concernés sont ceux de Dadaab et Kakuma, au nord du pays.

Annalisa Conte, représentante du PAM au Kenya, précise que l’agence « a besoin d’urgence de 28,5 millions de dollars ». Cette somme permettrait d’assurer un maintien convenable de l’assistance alimentaire, mais uniquement pour les six prochains mois. Les besoins demeurent donc considérables et les populations de réfugiés ne cessent d’augmenter. Le PAM appelle toutes les parties impliquées à prendre les mesures nécessaires pour mettre un terme au conflit qui frappe le pays.


Leave a Comment