Share

Gabon : Paul Mapessi déféré à la prison de Gros-Bouquet pour détournement de fonds publics


Paul Mapessi
Paul Mapessi // DR L’UNION

Gabon (Africapostnews) – Paul Mapessi, le directeur de la Société nationale du logement social (SNLS) récemment limogé, a été déféré à la prison centrale de Libreville ce mardi. Paul Mapessi doit répondre de plusieurs chefs d’accusation parmi lesquels : détournements de fonds publics et association de malfaiteurs.

Depuis hier, Paul Mapessi a rejoint les autres hauts cadres gabonais détenus depuis des mois pour des affaires de détournement de fonds présumés.

Placé en garde à vue le 24 septembre dernier, Paul Mapessi a finalement été entendu par un juge d’instruction ce 4 octobre. Il est accusé de détournement de fonds publics, concussion, corruption et association de malfaiteurs.

Lors de son placement en garde à vue, il était déjà soupçonné de conflit d’intérêts et de collusion dans les affaires de l’Etat en lien avec la construction de logements initiée par son entreprise. Outre le conflit d’intérêt, le dirigeant et plusieurs cadres de son administration sont mis en cause pour la vente illicite de terrains.

Créée en 2013, la SNLS porte avec la Société nationale immobilière (SNI), la politique du gouvernement gabonais en matière de logements. En 4 ans d’existence, elle a cumulé 25 milliards FCFA de dette.

Le déficit en logement au Gabon est estimé à 200 000 unités.


Leave a Comment