Share

Gabon : Bouygues Energies cesse toute activité


Christophe Rocque, Claude Queyranne et une équipe Bouygues E&S
Christophe Rocque, Claude Queyranne et une équipe Bouygues E&S

Actu Gabon – Ce mardi 3 octobre 2017, le DG de la filiale gabonaise du groupe français Bouygues annonçait à ses employés la mise en sommeil de toutes les activités de l’entreprise et la rupture des contrats de travail pour l’ensemble des employés. Fait inédit: il leur en a fait l’annonce en vidéo-conférence, puisqu’il avait quitté le pays.

Les employés de Bouygues Energies & Services au Gabon ont saisi leur syndicat, le SYNASO, qui a dans la foulée tenté de contacter  Martin Bouygues, le Président Général du Groupe éponyme. Dans son courrier, le syndicat réfute les raisons avancées par le directeur général, Michel CHINCHILLA, et dénonce la lâcheté et la caratère inhumain dont il fait montre. Ce dernier explique son épart précipité par la nécessité de présenter les chiffres de l’entreprise à Paris avant la tenue du Conseil d’Administration qui a arrêté ces décisions.

Le DG de Bouygues E&S Gabon déclare que la société ferme pour déficit financier, or le SYNASO soutient que cette décision ne trouve pas de justification face à la réalité de la trésorerie de la société. Il faut tout de même noter qu’avec la crise économique que traverse le pays, les contrats sont moins réguliers, et l’Etat, leur principal client, a accumulé une dette qu’il n’a toujours pas remboursée. En décembre 2014, les employés de l’entreprise avaient déjà envoyé des lettres ouvertes à la Primature et à la Présidence de la Republique pour éviter une vague de licenciements économiques qui se profilait à cette époque. Et plus récemment, leministère du Travail a refusé de donner son accord à un plan social que le directoire de l’entreprise avait proposé.

Bouygues E&S proposait des services d’installation de réseaux électriques et d’adduction d’eau. Elle avait participé en 2011 à la mise en place du réseau de lignes à haute tension dans la province du Woleu Ntem. Les 200 employés qu’elle comptait exigent la présence d’un interlocuteur crédible du Groupe pour mener les négociations. Ils comptent ester en justice l’entreprise et leur directeur général, qu’ils accusent aussi de mauvaise gestion.

Du côté des autorités gabonaises, pas un mot. Quid des droits et de la protection des travailleurs ?


  1. […] Gabon : Bouygues Energies cesse toute activité […]

Leave a Comment